Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

Sale temps pour les braves
Don Carpenter
Discours à la nation
Ascanio Celestini
Sur le rivage
Rafael Chirbes
La femme aux cartes postales
Jean-Paul Eide et Claude Paiment
Une enfance de Jesus
John Maxwell Coetzee
La farine. Une confession
Benoît Damon
Un immense asile de fous
Louis de Bernières
Room
Emma Donoghue
le dernier stade de la soif
Frederick Exley
Les buveurs de lumière
Jenni Fagan
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Une enfance de Jesus

John Maxwell Coetzee
Seuil
Traduit de l’anglais (Afrique du Sud) par Catherine Lauga du Plessis
22.00 €

Ce livre est un miracle ! Débarrassé de la gangue de l’écriture, ce conte philosophique se joue du récit biblique, cultive une apparente simplicité sans jamais sombrer dans la facilité et se lit comme une profonde réflexion sur notre société et un manifeste politique et spirituel.

Simon (45 ans) et David (5 ans), sont immigrants dans un pays imaginaire où la "bonne volonté" tient lieu de règle dans des relations humaines dépourvues d’humanité. Simon a recueilli David qui a perdu la trace de sa mère sur le bateau qui les amenait. Après un reconditionnement dans le centre de transit de Belstar, où leur mémoire a été "lavée", ils se retrouvent à Novilla où Simon se fait docker pour vivre et où il se met en quête d’une mère pour David. Inès, une immigrée elle aussi sera l’élue. David se révèle intelligent , curieux mais différent et surtout rétif aux réponses toutes faites, au point que l’institution scolaire désirera le "placer" au centre d’enseignement de Punta Arena. Ils leur faudra fuir pour construire une autre vie. Mais inutile de décrire plus avant la parabole de ce texte simple et complexe à la fois qui réserve de multiples lectures. Ce roman évoque par sa sécheresse et son style dépouillé la Route de Cormac Mc Carthy mais s’en éloigne par l’absence d’apocalypse, par une atmosphère bien plus sournoise, et où le diable est présent en la personne de Daga...

Arrivé au terme de la lecture, on souhaite replonger dans ce livre car on sait que l’on y trouvera de nouveau matière à penser, à résister, à vivre. Un miracle, on vous dit !

 

le 12 septembre 2013


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan