Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

L’affaire Collini
Ferdinand von Schirach
Jeu blanc
Richard Wagamese
Tous les hommes du roi
Robert Penn Warren
L’Affabulateur
Jakob Wassermann
Butcher’s crossing
John Williams
Stoner
John Williams
Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?
Jeanette Winterson
Gabacho
Xilonen Aura
Horizons de pierre
Atahualpa Yupanqui
Personnages secondaires
Alejandro Zambra
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Stoner

John Williams
Le dilettante, éditions
Traduction (américain) par Anna Gavalda, 384 pages
25.00 €

Autant le dire tout de suite ce livre est un cas ! Arraché de l’anonymat où il se trouvait aux USA par Anna Gavalda, qui en assure la traduction, ce livre de John Williams semblait condamné à une diffusion confidentielle. Pourtant le personnage de William Stoner est de ceux que l’on n’oublie pas, qui agacent, qui interpellent nos certitudes et dont on se demande s’ils ne sont pas touchés par une folie ou une grâce divine. Le stoïcisme dont il fait preuve devant l’accumulation d’injustices, de vexations, provenant de sa femme ou de ses collègues de l’Université, fait naître en nous un double sentiment, l’agacement cité plus haut et une admiration confuse devant tant de ténacité à respecter ses convictions profondes. Dans cette vallée de larmes qu’est sa vie, c’est le soleil de la littérature (Shakespeare) qui illumine son existence, et qui provoquera l’arc-en-ciel éphémère d’une passion amoureuse (et torride) avec une étudiante.

Léo Ferré écrivait : "On naît seul, on meurt seul...entre ces deux dates, il n’y a que des faits divers, alors choisissez bien vos faits divers". Stoner illustre assez cette philosophie de l’existence.

Merci à Anna Gavalda pour cette découverte.

le 22 août 2011


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan