Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

Les saisons indisciplinées
Henri Roorda
Royaumes obscurs
Marie-Claude Roulet
Le désir de guerre
Frédéric Roux
Fernand
Jean-Jacques Salgon
Obock
Jean-Jacques Salgon
Hymne
Lydie Salvayre
Le cas Eduard Einstein
Laurent Seksik
Zoophile contant fleurette
Pierre Senges
L’angoisse du héron
Gaétan Soucy
Un tour de la France
Sous la direction de Stéphane Audeguy
Tous les coups de coeur - Littératures française
Obock

Jean-Jacques Salgon
Verdier
126 pages
13.50 €

Est-ce l’air anxieux ou le regard pénétrant (et pénétré) qui font que l’on reconnaît Jean-Jacques Salgon sur cette photo de couverture ? Pour ceux qui ne le connaissent pas, le visage interpelle. Rimbaud ou Soleillet ? On ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec la figure mythique du poète mais quid de Soleillet ? "Je hais les voyages et les explorateurs" écrivait Claude Levi-Strauss au début de Tristes tropiques, Jean-Jacques Salgon, lui, les aime car il en est un et les voyages il connaît depuis longtemps. Voyage dans le temps avec son précédent livre qui nous faisait partager ses émotions dans la grotte Chauvet. Ou comme dans "les sources du NIl", merveilleux guide insolite de ...La Rochelle. Dans ce nouveau récit c’est un retour vers son passé littéraire et sa jeunesse que Salgon entreprend à travers un voyage dans cette "côte française des somalis" , actuel Djibouti, à la rencontre de "ce qui n’existe plus", accompagné des mânes de Rimbaud et de ce Soleillet que personne ne connaît. Paul Soleillet, négociant de Nîmes, explorateur, géographe, qui rêva de faire fortune "ailleurs". Peut-être rencontra-t-il Rimbaud, autre rêveur dans un monde qui n’existe plus. Jean-Jacques Salgon rêve aussi et nous fait revivre ses explorations de Charleville-Mézières et sa découverte du" fémur de Rimbaud"...Allers-retours dans l’espace et dans le temps, le récit est une déambulation poétique et géographique.

Rêve de l’Ailleurs, qui faisait voyager les poètes et les explorateurs, et maintenant les migrants venus d ’ Érythrée, pour des raisons bien différentes.

le 27 décembre 2017


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan