Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

L’envol du héron
Katharina Hagena
Ce qui gît dans ses entrailles
Jennifer Haigh
La frontière du loup
Sarah Hall
Dans la forêt
Hegland Jean
Le chagrin des vivants
Anna Hope
Goldberg : Variations
Gabriel Josipovici
Merci
Pablo Katchadjian
Un autre amour
Kate O’Riordan
Sept années de bonheur
Edgar Keret
Et quelquefois j’ai comme une grande idée
Ken Kesey
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Le chagrin des vivants

Anna Hope
Gallimard
traduit de l’anglais par Elodie Leplat parution le 25/01/2016 384 pages
23,00 €

Cinq journées dans la vie de trois femmes.

Début novembre 1920, Londres se prépare à recevoir la dépouille du soldat inconnu pour des funérailles officielles.

Dans ce roman bouleversant, Anna Hope décrit en cinq chapitres, un par journée, du 7 au 11 novembre, le retour à la vie de ses trois personnages : Hettie, 19 ans, dont le frère est revenu mutique de la guerre, danse pour les soldats rescapés à 6 pence la danse. Elle est passionnée de jazz et veut gagner sa liberté. Evelyn, 30 ans, reçoit les requêtes des pensionnés de guerre. Elle s’abstient de vivre, contenue tout entière dans le souvenir de son fiancé mort au combat. Ada, la cinquantaine, femme d’ouvrier, croise quotidiennement le fantôme de son fils mort également à la guerre. On ne l’a jamais informée ni des circonstances ni de l’endroit exact de sa mort.

Deux narrations sont entremêlées. La première empathique, récit de la vie de ces trois femmes de milieux différents, qui ne se connaissent pas, tendues vers ce jour de deuil collectif. La seconde froide et factuelle, celle du transport du soldat inconnu depuis Arras jusqu’à Londres. Le récit s’humanise au fil des jours. Le corps est reconnu par tous en quelque sorte sans appartenir à aucun.

Il faut attendre le déroulement de la cérémonie officielle pour que l’attente et l’émotion du lecteur, en accord avec celles des personnages, culminent et libèrent les sentiments. La vie est enfin rendue à ces femmes.

Magnifique premier roman.

Catherine

le 22 janvier 2016


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan