Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

Ils savent tout de vous
Iain Levison
Pour services rendus
Iain Levison
Impossible ici
Sinclair Lewis
Des adhésifs dans le monde moderne
Lewycka Marina
Le Talon de fer
Jack London
FACE AU VENT
Jim Lynch
Invasion
Fernando Marías
Spoon River
Edgar Lee Masters
Les douze tribus d’Hattie
Ayana Mathis
Le chien,la neige, un pied
Claudio Morandini
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Le Talon de fer

Jack London
Libertalia
traduit de l’anglais (USA) par Philippe Mortimer, 464 pages, cahier couleur 24 pages
16.00 €

Il y a des livres qui vous marquent pour la vie, au fer rouge. Tel le Talon de fer de Jack London, lu en 1976 dans l’édition 10/18 de Francis Lacassin. Découverte d’un Jack London en visionnaire révolté et pessimiste sur le devenir du socialisme. On sait que Trotsky faisait du Talon de fer le seul roman politique réussi. Dans sa lettre du 16 octobre 1937 à Joan London, la fille de Jack, il commente ainsi la vision de l’écrivain : " Le livre m’a frappé par la hardiesse et l’indépendance de ses prévisions dans le domaine de l’histoire." Trotsky veut voir dans le Talon de fer, un avertissement contre la menace du fascisme portée par le capitalisme. "Il ne faudrait pas pour cela se risquer à parler du pessimisme de l’artiste ! Non, London est un optimiste, mais un optimiste au regard aigu et perspicace."  A la lumière des évolutions de nos sociétés, on peut ajouter la lucidité, une vertu qui ne se pardonne pas. On trouvera l’ intégrale de ce courrier sur le lien ci-dessous. Avec Georges Orwell et Aldous Huxley , on pourra se convaincre du caractère prophétique du roman dystopique.

https://www.marxists.org/francais/t...

Présentation de l’éditeur :

« Quelques secondes plus tard, l’avant-garde de la colonne est passée devant nous. Ce n’était pas, à proprement parler, une colonne… C’était la populace qui déferlait dans la rue comme un fleuve de boue. C’était le peuple de l’abîme, enragé par la gnôle et les mauvais traitements, qui s’était enfin dressé d’un bloc et poussait son rugissement, assoiffé du sang de ses maîtres. »

Le Talon de fer (The Iron Heel, 1908) appartient au patrimoine littéraire mondial. Francis Lacassin le désignait comme un « classique de la révolte ». Dans ce récit d’anticipation publié durant la période la plus créative de sa vie (soit juste avant Martin Eden), Jack London imagine la société future : révolte ouvrière, grève générale et… impitoyable répression.
Roman socialiste à thèse, récit d’amour (la narratrice Avis Everhard relate la geste de son compagnon Ernest Everhard, un double de Jack London), ce texte a été lu comme une préfiguration de la société capitaliste poussée à sa forme extrême : le fascisme.

Cette édition propose une nouvelle traduction intégrale, un important appareil critique ainsi qu’un cahier iconographique reproduisant plusieurs pages du manuscrit original.

 

le 11 décembre 2016


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan