Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

La grande musique
Kirsty Gunn
La maison de terre
Woody Guthrie
L’envol du héron
Katharina Hagena
Ce qui gît dans ses entrailles
Jennifer Haigh
La frontière du loup
Sarah Hall
Asymétrie
Lisa Halliday
Dans la forêt
Hegland Jean
Le chagrin des vivants
Anna Hope
Goldberg : Variations
Gabriel Josipovici
Merci
Pablo Katchadjian
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
La frontière du loup

Sarah Hall
Christian Bourgois éditeur
traduit de l’anglais par Eric Chédaille
25.00 €

En cet automne précoce dans la réserve de Chief Joseph en Idaho, de grands bouleversements ont lieu dans la vie de Rachel, zoologue spécialiste réputée du comportement des loups. Pendant que le froid s’installe, que la région se vide de ses habitants, les loups eux-mêmes remontent vers le Nord, cette scientifique de quarante ans est confrontée à des évènements inattendus.

Un lord anglais aussi riche qu’excentrique a le projet de réintroduire les loups sur ses terres immenses, étendues au Nord-Ouest de l’Angleterre, à la frontière de l’Ecosse et pour cela fait appel à elle. Le décès de sa mère, avec laquelle elle n’a jamais eu de véritable lien, survient à ce moment-là de même que la découverte d’une petite vie qui se développe en elle. Habituée à la rigueur scientifique, aux protocoles formatés, elle n’a pas les codes, la marche à suivre pour faire face à ces irruptions intempestives et préfère dans un premier temps prendre la fuite.

Jusque là, la carapace de froideur dans ses relations aux autres l’a protégée au cours de son errance sexuelle aussi bien que dans ses tentatives de rapprochement familial. Elle est sans attache, proche de ses sensations mais à distance de ses sentiments. Mais qu’en sera-t-il au moment où elle-même doit donner la vie si telle est sa décision ?

Ce roman foisonnant mêle de façon brillante des thèmes comme l écologie et le progrès, le pouvoir et la politique, sur fond de référendum sur l’indépendance de l’Ecosse. Sarah Hall sait à la perfection nous imprégner de la sensation de liberté procurée par la nature encore sauvage, ses couleurs, l’humidité, la pluie... Le thème principal est peut-être justement la liberté : liberté d’être soi-même au sein de la famille, à l’intérieur des relations de couple, dans la maternité éventuelle et bien sûr liberté ou non d’agir à sa guise sur la nature au nom du progrès ou pour assouvir un caprice devenu possible grâce au pouvoir de l’argent.

Catherine

le 21 mars 2016


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan