Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

La petite lumière
Antonio Moresco
Kolka
Bengt Ohlsson
Ör
Audur Ava Olafsdottir
Entre amis
Amos Oz
Hérétiques
Leonardo Padura
La main de Joseph Castorp
João Ricardo Pedro
La tristesse des éléphants
Jodi Picoult
C’est moi qui éteins les lumières
Zoyâ Pirzâd
Solomon Gursky
Mordecai Richler
L’apprentissage de Duddy Kravitz
Mordecai Richler
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Hérétiques

Leonardo Padura
Métailié, août 2014
Traduit de l’espagnol par Elena Zayas , 620 pages
24.00 €

Hérétiques ou mécréants ? Contre un système ou contre tous les ordres ? La liberté n’est-elle qu’un leurre ou le seul combat qui vaille ? Sur toutes ces questions existentielles et essentielles, Leonardo Padura construit un roman fabuleux qui éclaire des pans entiers de l’Histoire, celle du peuple juif, de son errance, mais aussi Cuba, et ses illusions révolutionnaires, Amsterdam, "nouvelle Jérusalem" où Rembrandt initiera un jeune séfarade en rébellion à la magie de la création et de la peinture.

Padura construit son roman en trois grands tableaux tel une peinture en triptyque, dont les panneaux extérieurs (le Cuba de Batista puis de Castro) se referment sur la partie centrale, évocation de l’age d’or de la communauté séfarade au XVIIème à Amsterdam. L’épilogue terrible de ce monumental récit tient cependant plus de l’enfer de Jérôme Bosch que de la calme sérénité d’un Vermeer.

Vaste et ambitieux, se jouant du temps, ce livre nous tend également des clés de compréhension de notre monde car Padura ne cache pas (voir la dernière partie du roman) son empathie pour une jeunesse qui rejette une société cubaine corrompue, vide et fausse en se réfugiant dans une déprime délétère et vaine.Mais cela n’est pas le propre de Cuba et ce roman est avant tout un hommage à tous les dissidents d’un monde borné, dans tous les sens du terme. Padura nous livre un éloge de la liberté, de l’indépendance d’esprit, du refus des systèmes, des dogmes et des religions, face à la perversion des idéaux et à la trahison des puissants.

le 15 août 2014


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan