Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

L’apprentissage de Duddy Kravitz
Mordecai Richler
Le Monde selon Barney
Mordecai Richler
Le Roi et la Reine
Ramon Sender
Ce qui reste de nos vies
Zeruya Shalev
Enfin
Edward St-Aubyn
Le temps vieillit vite (Il tempo invecchia in fretta)
Antonio Tabucchi
Pour Isabel
Antonio Tabucchi
Price
Steve Tesich
Karoo
Steve Tesich
Myra
Maria Velho da Costa
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Enfin

Edward St-Aubyn
Christian Bourgois
traduction anglais : Anne Damour, 233 pages
15.00 €

"Le goût de la mère" nous avait fait apprécier le ton, l’humour et la distance tout britannique d’ Edward St Aubyn, rejeton d’une upper class anglaise, au regard lucide et acide sur cette société de privilégiés. Victime d’une mère fantasque, cyclothymique et vieillissante, Patrick Melrose se voyait dépossédé de sa maison de famille au profit d’un gourou et de sa secte. L’humour noir et la dérision ne masquaient pas totalement la détresse affective de ce fils "souffre-douleur". Largement inspiré de sa propre existence, le cycle de Patrick Melrose s’achève avec la parution de "Enfin", où la mort de la mère et l’attente dans le crématorium sont l’occasion d’un retour aux cauchemars de l’enfance, à la présence du père violent et violeur et aux souffrances de Patrick-Edward. L’écriture est au sommet, la distance et l’élégance permettent un récit qui nous bouleverse sans jamais sombrer dans le mélo et en gardant une légèreté, un humour et un détachement, signes d’ une grande pudeur. Un monde à découvrir.

le 15 novembre 2011


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan