Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

L’affaire Collini
Ferdinand von Schirach
Jeu blanc
Richard Wagamese
Tous les hommes du roi
Robert Penn Warren
L’Affabulateur
Jakob Wassermann
Butcher’s crossing
John Williams
Stoner
John Williams
Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?
Jeanette Winterson
Gabacho
Xilonen Aura
Horizons de pierre
Atahualpa Yupanqui
Personnages secondaires
Alejandro Zambra
Tous les coups de coeur - Littératures étrangères
Butcher’s crossing

John Williams
Piranha
296 pages, traduit de l’anglais (États-Unis) par Jessica Shapiro
19.00 €

On se souvient du choc qu’avait été la découverte de Stoner , roman de John Williams traduit par Anna Gavalda et couronné par le Prix Mémorable des librairies Initiales. C’est donc avec curiosité et impatience que l’on attendait Butcher’s crossing, livre de cet écrivain américain discret, décédé en 1994 en laissant une oeuvre se limitant à quatre romans. Alors que Stoner se passait dans l’univers fermé d’une université, on est ici dans les territoires immenses de l’ Ouest où l’avancée de la conquête provoque rêves et désillusions. Pour le jeune Will Andrews qui débarque de la diligence à Butcher’s crossing, ville en devenir, c’est le désir de "voir du pays" qui l’amène dans ce repère de chasseurs, tueurs de bisons pour la peau desquels tout un commerce s’est établi en quelques années. La rencontre avec Miller va lui fournir l’expérience qu’il cherche : une terre préservée, peuplée de milliers de bisons, un lieu connu du seul Miller qui, accompagné de Charley et de Schneider, va mener cette expédition tragique. John Williams sait à merveille traduire la volonté implacable de Miller d’aller au bout de leur destin commun. Il sait tout autant nous faire partager l’ émerveillement de Will devant la majesté des paysages, des lumières, même dans les conditions les plus dramatiques. Récit du rêve et de la désillusion, Butcher’s crossing est aussi le livre de l’apprentissage de la vie, comme le prédit la douce Francine à Will : " Quand tu reviendras, tu auras changé. Tu ne sauras plus aussi jeune. Tu ressembleras aux autres...Le vent et le soleil auront durci ton visage. Tes mains ne seront plus si douces." Un grand et beau livre.

le 24 octobre 2016


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan