Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Coups de coeur

Choses dites - Entretiens et choix de textes
Louis Calaferte
Les chasses à l’homme
Grégoire Chamayou
Radicalité, 20 penseurs vraiment critiques
collectif coordonné par C. Biagini G. Carnino et P.Marcolini
Comment on expulse. Responsabilités en miettes
Marie Cosnay
Abattoirs de Chicago
Jacques Damade
Contre l’allocation universelle
Mateo Alaluf, Daniel Zamora et coll
Soyez réalistes, demandez l’impossible
Mike Davis
Petit abécédaire de haines salvatrices
Jean-Jacques Delfour
Le perdant radical
Hans Magnus Enzensberger
La belle échappée-Un Tour de France autrement
Éric Fottorino
Tous les coups de coeur - Essais
Abattoirs de Chicago

Jacques Damade
La Bibliothèque, collection L’Ombre animale
90 pages
12.00 €

Alors que les conditions de nos élevages animaliers défraient la chronique par les conséquences de leur productivisme, ce petit livre éclaire les chemins qui nous ont conduits à cette optimisation toujours plus brutale du traitement de nos sources d’alimentation et de survie. Terre, mer, air, animaux ou végétaux, tout est sujet à exploitation. "Le monde humain ne fond pas, il produit, grouille, s’enchante, rouille, se couvre de poussière, tombe en ruine, fait friche, se délocalise, s’étend, se transforme, toujours là comme un horizon indépassable...il se substitue à la nature, dévore, accumule, crée, dévore, accumule, dévore". Jacques Damade illustre son analyse par l’histoire des abattoirs de Chicago dont la conception et le développement révèlent les forces telluriques d’un " humanisme qui avait recélé tant d’espoir (et) débouche sur une sorte d’extraordinaire barnum entre divertissement et Moloch." Visions mécanistes d’un monde déshumanisé, les abattoirs de Chicago, dont s’inspira Henri Ford pour ses chaînes de montage, anticipent et procèdent de la même logique que la robotisation et l’homme "connecté" dont on voudrait nous faire croire qu’il représente l’ étape ultime de la libération de l’homme. Performance, efficacité, productivité et compétitivité, le bonheur est au bout de la chaîne...

 

le 28 mai 2016


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan