C’est le printemps ! On aimerait bien que le renouveau de la nature s’accompagne d’un renouvellement plus profond de notre environnement. Pauvre Terre ! On trouvera une belle illustration des bouleversements provoqués par le pillage impitoyable des ressources dans le brillant roman de Jennifer Haigh aux éditions Gallmeister, " Ce qui git dans ses entrailles". La duplicité des sociétés de forage, l’appât du gain et les intérêts contradictoires des habitants de la petite ville de Bakerton plongent la communauté dans un mélange d’espoir et de désillusion. Un coup de coeur du printemps qui éclaire les débats actuels !

 

Tél : 05 46 22 05 16 - Librairie du Rivage -

Nos derniers coups de coeurs

Ce qui gît dans ses entrailles L’Histoire de la ville de Bakerton et de ses habitants est un peu l’histoire de ce qui arrive partout quand on croit aux beaux discours sur le (...)
Lire la fiche complète

La marche royale Patrie, identité nationale, que de crimes on commet en votre nom ! Andreas Latzko sait de quoi il parle. Avec Hommes en guerre (Agone 2003) publié (...)
Lire la fiche complète

Royaumes obscurs "Des granges (y) brûlent sous l’oeil impitoyable d’enfants blessés mais des cendres naissent des royaumes". Les Royaumes obscurs de (...)
Lire la fiche complète

Les parapluies d’Érik Satie Erik Satie, tout le monde connaît plus ou moins ses gymnopédies ou ses gnossiennes, parfois sans mettre un nom dessus. Drôle de personnage, (...)
Lire la fiche complète

L’apprentissage de Duddy Kravitz Duddy Kravitz, jeune juif canadien de Montréal, est un mal-aimé. Il est vrai qu’il fait un peu les 400 coups et que la communauté hébraïque, avec ses (...)
Lire la fiche complète


82 Bld Aristide Briand 17200 Royan